Vampire Knight RPG !

Bienvenue à l'académie cross ! Un internat privé de grande renommé ! Vivez l'aventure à l'académie ! Humain, hunter ou encore vampire ? N'hésitez pas à rejoindre l'établissement ! Forum NC-15
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Nous vous souhaitons la bienvenue !
N'oubliez pas de lire le règlement !

Partagez | 
 

 Attention chambre atomique ! x)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Dim 1 Sep - 18:39

Eliott sortis de la pièce pour aller à ce qui ressemblait à une salle de bain. Théo nous remercie mais cependant, jugeant cela abusé décida de décliner notre offre. " Ouf... ". Je ne pensai pas avoir le courage de recommencer. Puis, il trouva la solution pour le petit chat affamé. Cet adorable chat se mit à ronronner. Un léger ronronnement. La musique changea. Elle était dans le même style et surtout aussi entraînante que la première. Contre toute attente je commençai à bien aimer ce style-là. La réplique soudaine d'Eliott me pris au dépourvu. Certainement une réplique dont Abby aurait pu se passer.


- Fait attention mec, elle est capable de te parlez pendant des heures, la meilleur des armes, c’est de dire « Ok » dès que tu ne sais pas trop quoi dire.


" Merci Eliott pour ce froid! Non franchement, à cause de lui un silence s'est abattu dans la pièce. " Je vus Abby, étourdie, abattue et se ressaisir vite. Elle était plus forte que l'on pouvait s'imaginer à première vue. La jeune femme savait relativisée. Un pouvoir qui selon moi, avait lieu d'être respecté. Peu de gens savent le faire, ou du moins correctement. La plupart, se sentent blessés, vexés, anéantis ou encore insignifiants. Mais pas elle, elle passait très vite à autre chose. J'aimai bien ce genre de personnalité, celle qui sait aller de l'avant. Comme on dit, enfin comme mon père m'a dit pour sortir de la torpeur qui m'avait englouti lors de l'accident qui pris des membres de ma famille : " Si tu traverse l'enfer, continue d'avancer". C'est pourquoi cette toute petite réaction de la par d'Abby était respectable. Tout comme la mienne lorsque je n'étais encore qu'une enfant.
Je secouai la tête, essayant de ne pas rouvrir la plaie profonde qui avait entaillée mon âme en me remémorant les circonstances de cet accident. Retournant à la réalité, j'aperçus Eliott au coin du lit, avec un briquet et un ou des papiers. Déjà, je sentais la bêtise arrivée. Et elle arriva comme je l'avais pressentis. Certaines personnes appellent ce phénomène une vision, pour je l'appelle un pressentis. Je ne croyais pas à ce genre de sorcellerie. Heureusement, il n'eut aucun drame. Seulement, n'oublions pas qu'avec les jets d'eau, la couleur blanche que je portais se retrouva transparente révélant mes sous-vêtements noirs en dentelle. " Quelle idée en même temps de mettre du noir en dessous du blanc?". La crise d'asthme me fit oublier ce passage et me paniquai. Quelques secondes plus tard, le problème était traité. On la regardai tous, comme hypnotisés, statiques.


-Ne vous inquiétez pas pour moi! Ca arrive de temps en temps. En tout cas Eliott je te félicite pour cette douche froide! Atchoum! Je crois que je vais chopé la crève.


Elle sourit. Décidément, elle m'avez fait une de ces peurs! En tout cas elle avait raison, à cause de cette foutue eau, nous commencions à grelotter. " Ah non hein! Pas malade dés le premier jour!". La musique changea à nouveau, laissant place à un célèbre titre des Beatles. J'eus envies de danser à la seconde où le son envahit la chambre.


-Oh la classe! Quelqu'un sait danser le rock? fit Abby.


Je répondis:


- Moi! C'est une amie à moi qui m'as appris! Attention! Laissez place!


Je pris les mains d'un des mecs qui se trouvaient à ma portée - celle de Théo - et commença à danser avec frénésie d'une rapidité qui m'avait valu beaucoup de félicitations et d'admirations en boite de nuit. J'étais... En un mot? Heureuse. Tout simplement! [ ;) ]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Dim 1 Sep - 19:56

-Fait attention mec, elle est capable de te parlez pendant des heures, la meilleur des armes, c'est de dire « Ok » dès que tu ne sais pas trop quoi dire.

-T'inquiette je dois faire des progrès niveaux échange de communication donc les messages d'Abby me viendront à merveille . *clin d'œil à Abby*

Je me demande quelles étaient les pensées d'Abby . En tout cas moi je n'aime pas me prendre des vents quand je parle , j'essaye donc de ne pas le faire aux autres , enfin je vais procurer car avant je m'en foutais de tout ce qui sortait de la bouche des gens , mais je crois qu'il est temps d'apprécier la valeur des mots , et de me creuser la tête pour y répondre.Je répondis donc au texto d'Abby .

Désolé je me suis fait des mauvaises idées , je vois bien que c'est compliqué entre toi et Eliott . Sa serra avec plaisir que l'on sorte boire un pot , ou quelque chose dans le genre , merci Abby , t'es vraiment une personne sincère et je l'apprécie beaucoup , je ne sais pas à quoi tu pensse mais je sais que tu pensse beaucoup trop et que ca te fais du mal, l'endroit le plus dangereux au monde et souvent notre cerveau . Profitte de cette instant sans te prendre la tête;)

Eliott commença à jouer avec un briquet , je ne savais pas exactement s'il m'appartenait à moi ou a lui . Je savais bien que cela terminerait en cata , mais j'étais crevé sur mon lit donc j'opta pour voir le magnifique spectacle qui se déroula une seconde après à mes yeux verts . Les déclencheurs d'incendie s'allumèrent suivit d'une belle pluie dans notre chambre ( la pauvre chambre comme elle subit avec nous x) ) Merde , dit Elliot après sa bêtise , c'était le cas de le dire mais moi ça me faisait rire , Abby et Tifa aussi . Le scénario était idéal pour une photo comme souvenir ! Sans y repenser je pris un des mes appareils et congela l' instant pour toujours dans une photo . Voila ce qui me faisait rêver avec la photographie , pouvoir garder des souvenirs incroyables avec une simple image , car le sourire qui se traçait sur le visage de ces gens se retracera encore des ans plus tard en regardant cette photo ...Abby était contente même trop , tellement qu'elle nous fit une crise d'asme et se retrouva au sol .

-Abby , ça va ?

Elle nous dit de ne pas nous inquiéter , mais bon sur le coup moi ça me faisait un peux flipper . Puis elle remercia Eliott pour cette pluie inatendue , je crois bien qu'elle aller atraper un coup de froid .

-Tiens ... *lui passe un pull* il ne faudrait quand même pas que tu tombe malade dans cet incroyable moment .*sourit légèrement* T'en veux un toi aussi Tifa ?

Help des Beatles résonna dans la pièce mouillé, décidément le moment ne pouvais pas être plus perfect . Ho ! En plus c'est ma chanson favorite des quatres anglais ! ( c'est vrai dans la vrai vie aussi) Je conaisais les paroles par coeur ,à vrai dire elle étaient un peux répétitifs .Abby demandât qui savait danser du Rock , Tifa lui dit qu'elle,elle de démontra avec une danse ensorcelé , elle me traina avec elle , et sans savoir comment mes pieds bougeait au rithme , je ne deansait pas du rock depuis tout petit sur les pieds de maman , peut-être car j'étais devenu un gros flémard , mais sa fesait plaisir , et automatiquement sans savoir comment encore une fois je souriais . Comme quoi quand en bouge la vie est bien plus belle , je ne l'aurais jamais cru ...

- Eliott , Abby rejoignait nous c'est génial !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Lun 9 Sep - 18:15

Un briquet, une flamme, de l’eau.
Ces trois petits mots résument très bien la situation, mais si l’on cherche bien et si l’on approfondit, il résume deux situations. Il n’y a plus qu’à comprendre. Les explications peuvent être saugrenue mais essayez de rentrer dans le vif du sujet.
 
Le jeune Eliott jouait avec un papier qu’il avait retrouvé, depuis bien longtemps, il n’y avait pas touché. D’un côté, le papier était blanc et de l’autre, des mots imprimés, surement tapé à partir d’un ordinateur. Mais pourquoi vouloir supprimer ce souvenir ? Car les mots sur cette feuille veulent surement faire référence au passé du jeune blond. Mais tout cela reste un grand mystère. La vie d’Eliott a été bordé de mystère et restera tel quel, car, a-t-il envie de les dévoilés ? Il ne se sent pas prêt à faire ce geste. C’est bien trop compliqué pour lui et certain pourront comprendre sa situation. Il trouva un briquet et décida de brûler rapidement ce papier qui avait été perdu pendant plusieurs années, quel idée de l’avoir mis dans sa valise en même temps ! Le papier fut rapidement brûler et comme par ironie, la chanson des Beatles commença. « Help ! » Une simple coïncidence ou le cri du bout de papier calciné ? Va savoir ! Mais c’était bien la voix des Beatles. Le sang d’Abby ne fit qu’un tour et la jeune fille se mit à se trémousser dans la pièce. Elle avait l’air heureuse, mais face à ce que le jeune blond venait de retrouver, il avait beaucoup de mal à partager son enthousiaste. Et nous retrouvons parfaitement le schéma du briquet, de la flamme et de l’eau. Le briquet est la musique qui a fait jaillir la flamme dansante d’Abby, mais face à tout cela, face à toute cette fête, Eliott pouvait apparaitre comme de l’eau, ne partageant pas l’enthousiasme de la jeune Abby. Même si la flamme de l’eau, cette dernière ne peu que bouillir mais ne partagera jamais le même enthousiasme. La belle Tifa fit de même et emmena dans sa danse le jeune Théo. Il avait l’air tout simplement ravit et affichait un grand sourire. Mais avant de parlez de la petite fête qui se préparait entre les quatre adolescents, parlons un peu de la crise d’Abby. La pauvre avait l’air emballé par la musique et se déhanchait quand elle eut un petit problème d’asthme. Eliott savait qu’elle avait déjà eu ce genre de problème et ne fut pas vraiment surpris, mais c’était surtout les bons gestes qu’il avait du mal à faire. Il connaissait quelques combines en cas de problème, comme si jamais une personne faisait un malaise, il connaissait les bons gestes. Il savait pas mal de chose mais à ce moment, il eut un petit coup de stress, son esprit s’embobinait. Il savait qu’elle était asthmatique mais quel était l’élément qui avait déclenché sa crise ? Peut être l’effort qu’elle venait de fournir ? Mais dans ce cas, elle devait faire attention à être bien accompagné en boite ! C’est Abby qui finit par être la plus réactive à son malheur, elle attrapa le médicament, inspira un grand coup et s’arrêta un petit instant, surement pour reprendre son souffle. Théo fut aussi assez réactif  cela, lui demandant si elle allait bien et au grand bonheur du petit groupe, elle semblait s’être assez bien remise de sa petite crise, alors que la musique des Beatles continuait à entrer dans les oreilles de chacun, au plus grand plaisir de Théo. Et encore une fois, nous retrouvons le schéma du briquet, de la flamme et de l’eau. Le briquet fut l’effort qu’Abby consacra à la danse, malheureusement, à cause de cela, la flamme ou la crise d’asthme ce déclencha et le médicament fit office d’eau pour éteindre le petit feu naissant.
 
Nous allons donc continuez notre histoire mais continuez à retenir ce schéma, car il sera très souvent utilisé.
 
Tout c’était jouer assez vite, la crise d’Abby avait été assez brève si bien que la musique des Beatles continuait, elle semblait ne pas s’arrêter, comme si le temps avait été suspendu. C’est donc à ce moment que Tifa prit la main la plus proche, par conséquent, celle de Théo et se mit à danser avec lui, les deux adolescents s’amusaient bien et Théo demanda à Abby et son camarade de chambre, de venir les rejoindre. Comment vous dire la petite panique qui commença dans le cerveau de notre blond. Une vraie réflexion de fille ! Plongeons nous dans sa réflexion et comprenons pourquoi la phrase de Théo le dérangeait. Bien évidement, un cerveau va très vite et même une intense réflexion peu durer quelques secondes, voici ce que la phrase de Théo déclencha.
 
* Attend, il n’est pas sérieux ? Il veut que les rejoignes avec Abby ? Mais je ne sais pas danser ! La dernière fois que j’ai dansé, ça remonte au CP ! Un truc du genre et quand on était en CP, on ne dansait pas vraiment, on s’agitait et on sautait comme des lapins !  En plus, la chanson des Beatles, c’est pareil, je la connais pas ! Encore heureux que je comprenne au moins les paroles ! Et puis, outre le fait que je vais devoir danser, je vais devoir danser avec Abby. Je… Je ne peux pas dansez avec Abby ! Imagine elle me marche dessus juste pour faire exprès et se venger ?! Non, là  je deviens parano.  Mais je ne peux pas. Abby, c’est une amie. Je ne peux pas danser avec elle vu que c’est mon amie. Pourtant, Tifa danse bien avec Théo et ce n’est pas forcément parce qu’ils sont amis ou pas. Et puis, j’ai dit à Abby qu’on repartait à zéro, mais c’est impossible de repartir à zéro. Surtout avec elle, enfin je ne sais pas, on a juste passé beaucoup de temps ensemble, et puis, j’ai confiance en elle ! Oui ! Elle a très bien compris que je ne l’aimais pas donc c’est pas pour ça qu’elle va se jeté à mon cou. Un jour faudra que je comprenne comment on devient amoureux. Pff. Je suis pathétique. Donc après tout, c’est juste une danse ! Et si jamais elle ne comprend pas, et bien, je lui expliquerais encore une fois… Sinon ! Je peux danser avec le nounours d’Utau ! C’est n’importe quoi ! Danser avec un nounours. Je raconte n’importe quoi, le stress, ça doit être ça. Ouai… Donc, je danse avec Abby, problème résolu, mais… comment je danse ? Je ne sais pas danser et pas question de faire la danse des canards c’est stupide, c’est rigolo mais c’est cramé. Je peux pas faire la macarena, de toute façon, je ne sais pas comment ça se danse. Bah on verra bien !*
 
Et voici les quatre secondes, tout au plus, de réflexion de notre jeune Eliott. Ce genre de situation pour un adolescent peut être très difficile, surtout pour la réaction. Une fête entre ami, il y a toujours plusieurs profiles à y adopter et presque tous les adolescents se transforment en calculette pour savoir comment il faut agir en soirée. Pourquoi ? Car le moindre geste de travers peu être marqué dans les annales alors tout le monde surveille ses arrières, surtout que là, Eliott a le droit d’être très embarrassé car au moindre faux pas, il joue avec les sentiments d’Abby. Si jamais il se montre trop proche, il y a un risque qu’elle se dise qu’au final il l’aime. Mais s’il se montre indifférent,  elle pourra aussi se dire qu’en fait, il ne la considère pas comme une amie. Chaque petits gestes, même s’il n’en a pas l’air, et contrôler à la secondes près et selon une certaine façon. Si Eliott ne sait pas ce qu’il fait, alors il se perdra et perdra aussi l’amitié d’Abby. Beaucoup de chose sont en jeu dans la simple phrase de Théo mais vous connaissez Eliott : il ne fait rien, alors apprenez à connaitre le nouvel Eliott et vous verrez qu’il s’en sort beaucoup mieux que le dernier. Et puis, s’il ne fait pas d’effort, il n’y aura jamais d’ambiance.
C’est donc six secondes après que Théo ait demandé qu’Eliott se levai du lit en regardant Abby. Il fit mine d’arranger son costume imaginaire alors qu’il ne portait que l’uniforme de la Day Class avec lequel il s’était promené dans le centre commerciale. Il s’approcha d’Abby le bras devant lui comme certain gentleman de la haute société avait l’habitude de faire pour offrir leur bras à leur Lady. Il arriva enfin devant Abby, le regard vif et le petit  sourire aux lèvres, il lui dit.
 
-Abby, Au nom de l’amitié, vous êtes obligé de venir danser avec moi.
 
Il lui fit un petit clin d’œil de l’œil gauche et se mit à sourire. Sa main droite attrapa la hanche d’Abby et sa main gauche se mit près de son épaule. Il commença sur un début de valse puis quand l’un des derniers « Help » retentit, il se mit à sauter en entrainant sa partenaire. Un bond en avant, un bond en arrière, répétition des mouvements, temps d’arrêt et ça repart ! Le jeune anglais riait de bon cœur en dansant avec Abby. La chanson se finit et Eliott fit une petite révérence à Abby alors qu’une autre chanson, semblerait t-il des Beatles, s’entamait. « I sait Yes, You say No, And I say go go go, Oh no… You say Goodbye and I say Hello. Hello Hello. » Cette fois-ci, Eliott connaissait la musique ! Merci les cours de musique ! Il se mit à chanter comme s’il était au concert et s’approcha en dansant de son lit. La musique avait l’air bien partit et Eliott s’était même mit à taper dans ses mains, en jetant juste une fois un coup d’œil inquiet à Abby pour être sur qu’elle ne refasse pas de crise. Et c’est à ce moment là que le schéma se refit. Le briquet était cette fois ci Théo qui invitait les deux jeunes gens à danser, la flamme fut leur danse, et la suite des évènements. Il nous reste alors l’eau… Et cette fois ci, l’eau fut la panne de courant dans la chambre. D’un coup, la musique et la lumière s’éteignirent et Eliott s’arrêta de taper des mains. Il se mit à se tordre de rire.
 
-Ouai, on n’a pas de pot ! Je pense que c’est à cause du briquet (en gros de moi…), mais c’est pas grave ! Je connais pas beaucoup de chanson mais on peux essayer de chanter ! Je vais faire office de post de musique !
 
C’est bon ! La machine était mise en marche et Eliott allait continuer à s’amuser, coute que coute. La chambre était illuminé par un rayon de lumière, il faisait presque nuit vu que les deux camarades étaient rentrés alors que le soleil se couchait. Il y avait donc un mince filet orange qui faisait une sorte de projecteur sur l’un des murs de la chambre. Lorsque l’on regardait la porte qui donnait au couloir, on pouvait voir un petit rayon de lumière du couloir passer. Dans la chambre, on arrivait à peine à distinguer les visages, mais les silhouettes rendaient les quatre adolescents reconnaissables. Les  cheveux bleus d’Abby se voyaient un peu plus que la grande chevelure de Tifa. Quand à Eliott, on remarquait très bien ses cheveux blonds dès qu’ils rentraient en contact avec la faible lueur du soleil. Ceux-ci étincelaient comme s’il avait été parsemé de poussière de fée. Le jeune Eliott se mit dans la lumière orange qui leur servait de projecteur, on voyait très bien son visage et la lumière commençait un peu plus haut que sa tête et finissait au niveau de ses coudes. Il y eut un bruit. C’était comme un tapement de pied. Puis on entendit un bruit de deux mains qui s’entrechoquait. Le rythme se répéta plusieurs fois, pour faire office de batterie pendant qu’Eliott commençait la chanson. « I Want it All,  I Want it all, I Want it all I want it down. » Il continua un bout de la chanson et enchaina avec We will Rock you. Il s’interrompit un moment. Certain aurait pu croire que sa voix n’avait rien de spécial mais bien au contraire, il avait une voix particulièrement belle. En fait, c’était un de ses secrets qu’il gardait bien enfoui. Maintenant, celui-ci avait été révélé. Quand il était tout petit, Eliott avait appris à chanter rapidement car il avait un vrai don, qu’il n’avait manifestement pas perdu. Il avait simplement prit le choix d’arrêter dans cette direction. Pour tout expliquer. La feuille qu’il avait brûlée n’était autre qu’une partition de musique qui s’était retrouvé là tout à fait par hasard. Il avait décidé de la brûlé car il ne voulait pas ressasser le passé, après tout, c’était il y a très longtemps, la dernière fois qu’il avait chanté. Il n’avait pas perdu la main et en était fière. Pourquoi avait-il arrêter, il n’avait pas envie de le dire et pour le moment, cela restera un mystère. La lumière revint et Eliott regarda Abby avait un petit geste qu’eux deux comprenait. C’était un peu leur code. Il lui demandait de ne pas lui poser de question, de ne pas revenir dessus et de faire comme si rien n’était. Un jour, il lui expliquerait, peu être, c’était bien probable, mais pour le moment, il ne préférait pas et voulait encore gardé cela pour lui. Après tout, tout le monde à le droit d’avoir son petit jardin secret et ce souvenir, les chansons, faisait partit de son jardin secret. Eliott avait choisi de leur ouvrir l’instant d’une seconde mais il referma le passage à son jardin. Il n’avait pas forcément envie de remuer le passé pour leur racontez, surtout que c’était assez douloureux. En plus, Tifa, pouvait comprendre car elle était une hunter mais Théo n’était pas en mesure vu qu’il n’était qu’un simple humain. Quand à Abby, une humaine ou une hunter, elle aura le droit de savoir en temps voulu. Mais pour le moment, il le regardait, un sourire sur les lèvres, satisfait d’avoir fait son petit spectacle. La nuit était définitivement tombée et bientôt, il faudrait aller dormir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Lun 9 Sep - 21:15

Vivre dans le complexe de la vie. Etre soi même ou vivre sous des apparences? Chercher à être sincère ou tout contrôler. Se laisser aller ou réfléchir avant d'agir. Laisser le cœur parler au lieu de la raison... Bon cette dernière phrase est totalement débile puisqu'on a tous vu ce que ça fait de parler avec ses sentiments... Ton interlocuteur pense à la drogue! Voilà le résultat d'une situation douce, légère où l'ont parle calmement. Dire à quelqu'un qu'on l'aime et que cette dernière personne te prend pour un extraterrestre, c'est frustrant. Mais bon le résultat reste le même. On ne peut pas forcer quelqu'un à aimer l'autre. C'est la vie qui est fait comme ça. Si ça ce trouve la personne a déjà quelqu'un sans que je le sache. Rien qu’à cette vision ça me serre le cœur car je suis atteinte de la grave maladie de la possessivité. Je ne le dis que rarement mais c’est comme ça. Si je veux un mec, personne ne peux le toucher sous peine d’avoir le droit à ma fureur. En général c’est de la rage interne mais très puissante. On le voit tout de suite sur mon visage. Mais je suis sincère avec moi-même. Mais bon comme je l’ai dis, pour aller vers l’avant il faut se lier de sentiments avec les autres. Que ce soit de l’amitié ou de l’amour, l’importance c’est de compenser ce manque d’affection. J’ai besoin de prendre quelqu’un dans mes bras, de dire que je l’aime et de mettre des cœurs dans mes SMS… Même si ce n’est que de l’amitié c’est sentimental. Vivre, avancer, futur… Complétons cette suite logique de mots. La bonne réponse est le verbe laisser car il faut se laisser vivre, se laisser avancer, laisser le futur à nous. Il nous temps les mains et ça ne sert à rien de le précipité. Chacun a un destin et nul n’échappe à son destin.

Mon asthme m’a fait me remarquer auprès des autres. Cette crise n’était pas prévue au programme. Mais bon j’en suis habituée. Mes poumons sont tellement pourris de toute façon à cause du tabagisme passif. Je passais tellement de temps avec mon oncle que ça cigarette m’a atteinte sans le vouloir. En plus, étant de cette maladie pulmonaire ça n’a rien arrangé. C’est là où le fou rire est une arme, on peut mourir de rire ! Et là ce n’est pas une blague. Que ce serait-t-il passé si je n’avais pas eu mon médicament. On aurait appelé les urgences et tout le monde aurait sut. Je voyais dans les yeux de Eliott que c’étais plutôt effrayant. Je sais que les gens qui ne sont pas habitué sont plutôt surpris ou paniqué. Mais moi ça me fait marrer. Au pire qu’est ce qui se passe ? Je meurs ? Et ben que le dieu de la mort vienne me cherche et m’emmène au ciel que ce soit au paradis ou à l’enfer. De toute façon je pense avoir fait tout ce qu’un jeune veut faire avant de mourir :
- Avoir une relation amoureuse sentimentale et physique
- Boire de l’alcool
- Fumer (chose que je n’ai pas faite mais que j’ai supportée)
- Faire la fête avec des amis et rentrer à deux heures du matin  
En gros le plus gros a été fait après viens la phase d’avoir un bon travail et des enfants mais bon ce n’est pas vraiment à dix-sept ans que ce genre de chose va s’accomplir.  En parlant de fête, les Beatles ont rejoints notre réunion improvisée. Les jets d’eaux m’avaient trempée et frigorifié par la même occasion. Du coup Théo m’a prêté un pull à lui. Il était beau et sentait bon. Ca me réchauffait un peu et je suis retournée m’asseoir contre le lit d’Eliott au sol.

-Merci Théo…

Tifa entraîna Théo sur la piste de danse. Cette fille est une sublime ! Elle danse super bien, elle est canon, elle à tout pour plaire. Alors que moi… Bah les seuls avantages c’est Eliott et Théo qui l’ont dis en disant que j’étais une bombe.  C’est flatteur d’un côté. Moi je ne me voyais pas comme ça mais bon ça fait plaisir d’entendre qu’on est séduisante.  
Théo nous a ensuite proposer de les rejoindre sur la piste de danse. Euh… comment dire… Je ne danse que le rock un peu parce que mes parents me l’ont appris et encore… voilà ! Je danse très mal. Après, mes danses : le Kudoro, le slow, la macarena, follow de leaders… Et plein d’autre ! Mais ce ne sont que des danses où il y a beaucoup de monde et où tu te planque derrière les autres. Mais là… On est quatre et danser avec Eliott en plus ! Je ne sais pas si ça va le faire, je vais provoquer une nouvelle crise comme ça j’en saurais débarrasser!!! Mais bon alors que je mon visage et ma mine ravie se décomposais, le gentleman arriva et me demanda avec toutes les bonnes manières de venir danser avec lui. C’était tellement bien demandé que je ne pouvais refuser. Puis quand je senti la main d’Eliott sur sa hanche, je fus très surprise et un peu gêné vu que c’est un ami, ensuite sa main au niveau de son épaule me fit pas grand-chose comme réaction. Je glissai me bras derrière son coup et me laissa porter par la danse que me faisait vivre mon ami. Je souriais et j’étais plongée dans ses yeux… C’est étrange comme sensation car j’étais entrain de prendre du plaisir (au simple sens de l’amitié !!!) mais dans sa tête le diable s’agitait ne savant plus ou donner de la tête. Mais en fait je savais, bien où j’en étais moi ! Je n’étais absolument pas dans une situation ambiguïté, juste profité de se qui se passait… Tout doucement Abby lui chuchota…

-Je ne savais pas que tu étais du genre à prendre les choses en main dans ce genre…

Puis, la danse se fini et une autre chanson retenti. Eliott était déchainé et chantait, profitait. C’était beau. Je tapais du pied car la musique qui arrivait à mes oreilles me plaisaient. Elle sonnait bien. Mais alors que j’allais retourner là où j’étais toute à l’heur avant d’aller danser, les lumières s’éteignit. Je ne savais absolument pas où j’allais et je percutai quelqu’un me retrouvant au sol surement sur cette personne. Les lumières ce sont tout de même rallumé j’ai alors vu que j’étais au dessus de Théo avec mon visage à  un centimètre du sien. Je me suis alors assise à côté de lui en mode super gêné couleur tomate mûre.

-Oh ! Vraiment désolé. Je ne voulais pas, j’ai pas fait exprès je suis désolé. Mais vraiment excuse moi je suis trop maladroite.

Je me suis vite relevée et en baissant la tête je me suis mise là où je m’étais installée. J’en profitais pour écouter la magnifique voix d’Eliott. Je ne savais pas qu’il chantait comme ça et que sa voix était si belle et si grave et si… magnifique. Je découvris une nouvelle personne. Je le regardais avec des yeux écarquillés, surpris et pleins d’admiration. Je voulais en savoir un peu plus… Mais le signe qu’Eliott me fit, m’empêchai de poser une question. Il ne souhaitait pas en parler et je respectais ce choix. L’amitié c’est ça aussi, respecter les autres. Le beau blond regardait la lumière du jour qui allait bientôt s’échanger par la nuit. Le beau blond des cheveux du britannique éblouissaient toute la pièce d’un magnifique reflet. Les miens étaient vraiment clair tournant au turquoise. On passait un magnifique moment ensemble. Je commençais a chantonné Ayo Technology de Milow, une mélodie qui me touche tout particulièrement et que je sais faire à la guitare. Mais je ne faisais que chantonner car je n’aime pas trop me montrer. Je suis timide tout de même. La nuit était bientôt totalement tombée. Elle était claire, la lune était pleine et magnifique. Mais je n’avais tellement pas envie de partir j’étais bien ici avec mes potes. Je donnai un coup de tête en arrière. Sauf que vu que les lits sont plutôt hauts je me suis explosée l’arrière du crâne.

- P*t*i* de m**d*. Je suis une abrutie.

Je touchai ma l’arrière de ma tête et vu un peu de sang. Oh c’est pas grave ça va s’arrêter…  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Dim 22 Sep - 5:34

Tout allait de mieux en mieux dans notre dortoir , la nuit touchait son fond , la musique était de plus en plus sublime , pour continuer avec un classique Hello-Goodbye commenca , Eliott profitait certainement du moment en la chantant , il chantait très bien et cela impressionna d'écouter quelqu'un chanter ainsi , j'ais toujours eu l'habitude d'écouter ces morceaux en boucle , mais ce moment était unique et spécial ce mec avait un grand talent ... Puis I want it all rettentit le volume à fond dans la petite pièce , s'il y a quatres britanniques que j'aime c'est les beatles , mais mes favoris sont Queen , je m'en souviens encore de Maman rangeant mes dégats avec ''I want to break free '' , elle utilisait le balais comme un micro , la chanson collait toujours bien à la situation , malgrès tout elle profitait faire le ménage , ensuite We Will Rock You enchaîna qui est bien l'un des morceaux le plus rock du groupe , j'adore , je frappais des mains sur mes cuisses pour accompagner Eliott qui avait l'air d'un vrais Freddy Mercury !

-Eh bien Eliott tu nous cachait ce talent !


La lumière partis , mais le jeune homme continuait à chanter ... Je me demande d'ou est-ce qu'il sort toute cette énergie , ceci me serrait totalement impossible flémard comme je suis , comme il n'y avait plus de lumière je fermas automatiquement les yeux , comme une sorte de reflex qui voulais me dire '' fait dodo mon grand , même si t'es debout ...'' Mais je me retrouvas bientôt au sol , avec ... Abby au dessus de moi . Le léger fil de lumière qui passait entre la fenêtre illuminait ses beaux cheveux qui me rappelait les paysages turquoise que j'avais photographié au paravent , je resta quelque secondes perdu dans son regard gêné par cette situation . la pièce était en total obscurité , mais dont le pur noir je pouvais disimuler ses grands yeux , ces sourcils fins , ses lèvre rouges , ses cheuveux qui retombaient en me carressant doucement le front , tant de chose en une paire de seconde , j'aurais pu l'enbrasser , mais bien sur je me suis retenus , et à vrai dire la belle se rétira rapidement en me lancant un tas d'excuses . Etais-je en train de tomber amoureux d'elle ? Je ne le sais pas encore ...Puis elle commenca à chantonner un air qui n'appartenait pas à mon registre musical mais que j'apprécias malgrès tout et qui était l'un des seuls que je connaissais grâce à la radio et non grâce à mes parents . Pourtant elle le gardait pour elle même , je trouvais ça dommage qui sait elle avait peut-être un certain talent comme Eliott ? Je pris donc ma guitare et commença à gratter les accords en espérant qu'elle nous montre sa voix qui était surement sublime , mais lorsque je m'approcha d'elle en jouant je me rendus compte qu'elle s'était fait mal en reposant sa tête sur le lit d'Eliott , je posa donc la guitare au sol , puis examina le crane d'Abby . Ses cheveux bleus étaient taché d'un rouge vif .

-Attend ! *cours vers la salle de bains et reviens à la même allure * Tiens , *tends un essuie mains mouillé * cela devrait aider , tu as très mal ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Dim 22 Sep - 9:02

-Attend Théo, je vais observer la blessure. J’ai fais plusieurs stage et cours de secourisme. Laisse-moi voir si la blessure est profonde avant d’y mettre la serviette.

Eliott n’avait pas vraiment fait de stage de secourisme, il en avait fait quelques uns, mais c’est surtout que en temps qu’hunter, il se devait de connaitre les premiers secours et comment agir en toute situation. Mais il ne pouvait pas leur expliquer cela. Alors, il préféra leur parler de stage, c’était à moitié vrai donc il ne regrettait pas de leur avoir dit. Il s’approcha d’Abby et examina ses cheveux sans trop toucher dans un premier temps. Il n’y avait rien de dangereux, mais elle s’était quand même assez bien blessé pour que cela saigne. Mais, sa boite crânienne, enfin, son cerveau n’était pas en danger et elle n’avait subi aucun traumatisme crânien. Eliott prit la serviette que Théo tendait à Abby et commença à enlevé un peu de sang. Il examina et vit que le sang s’était stoppé.

-C’est bon Abby ! Tu peux t’enrouler la serviette autour de la tête, tu n’as pas grand-chose, juste un peu de sang et une petite blessure mais tu seras vite rétablie. Il faudra juste que tu ailles vérifié chez un médecin mais ce soir, tu peux dormir tranquillement, on n’aura pas besoin d’appeler les urgences.

Il lui fit un mince sourire et regarda Théo qui semblait un peu plus paniqué qu’Abby, il essaya de le convaincre que la blessure était plus superficielle qu’autre chose.

-Tu sais Théo, elle va très bien.

Eliott regarda tour à tour Abby, Eliott, puis il observa un moment Tifa, qu’il avait un peu oublié dans ce moment de panique. Il se rappela une de ses aventures, mais ne préféra pas se remémoré les détails. Là, il avait juste envie de parlé avec Théo et d’aller dormir, après tout, il faisait nuit et demain, il avait cours, ou autre chose… Bah tiens, premier signe de fatigue, il ne savait pas ce qu’il allait faire demain !

-Les filles, je pense que, il est temps d’aller dormir. Je vous souhaite une bonne nuit, pour ma part, je suis un peu fatigué avec tout ce qu’il se passe.

[Abby, si tu pouvais prendre Tifa avec toi, car sinon, le RP va durer des mois ! Au pire tu la balances dans le dortoir des filles et tu te barres ! Je suis mauvaise.... ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Dim 22 Sep - 18:18

Les événements derniers étaient... dingue! Mon explications avec Eliott, le système incendie, la danse, moi sur Théo dans le noir... Enfin... ça on va éviter de trop en parler. Je suis trop maladroite. Bref, après la musique et pour finir moi qui m'éclate la tête contre un mur. Normal. Pour revenir à juste avant que mon crâne saigne. Théo a sortit une guitare. Un mec avec un guitare! C'est tellement magnifique! Franchement si on me demande qu'est ce qui me fait craquer chez un mec:
-Les yeux clairs
-Les cheveux en bataille
-La guitare!
Je regardai alors Théo il avait tout! Tout ce qu'il faut pour me plaire mais il y a comme même un truc qui fait que je ne pourrais pas trop me rapprocher de lui car... il y a Eliott. Et il ça ne fait que quelques jour et même si je commence à voir la lumière à travers la noirceur des sentiments amoureux. Il est vrai que les histoires d'amour finissent mal en général. Enfin bon, je ne vais pas passé dès heures sur mon ressenti sur cette histoire passée. Maintenant on est bons amis. Même un peu plus. Je pense qu'on peu dire qu'on est meilleurs amis sans aucune ambiguïté.

-"Sans aucune ambiguïté"? Ah ah! Mais c'est tellement drôle!
-*dans sa tête foudroie le diable de ses yeux en même temps de lever le sourcil droit* Qu'est ce qu'il y a?
-Tu sais Abby Marten's je te connais comme si tu étais moi...
- C'est normal tu es ma purée de conscience diabolique qui voie le mal partout où il est: Alors qu'est ce que tu as encore à me dire pour me faire douter une nouvelle fois?
- Juste qu'il y a quelques minutes tu disais que ça allait être dur bla bla et maintenant ça y est tu es prête à aller de l'avant et de te trouver un nouveau keum?
-Pffff t'es trop casse pied, tu sais pas ce que c'est la vie. Si je passa mon temps dans le passé je ne suis pas prête de vivre une histoire d'amour alors fout moi la paix...
-Oui mais...
- STOP! Je ne t'écoute plus!


Je pris mes esprits, j'en avais trop marre d'avoir ce diable qui me pourri la vie. Eliott c'est un AMI et Théo... On verra plus tard mais je ne sais pas trop pourquoi je commençais à sentir mes joues enflammées. C'est juste impossible que je passe aussi vite d'un mec à l'autre. Non non...

La fin de la journée arriva, je n'avais vraiment pas envie que ce magnifique moment s'arrête. C'est vrai je me suis fait trois magnifiques amis. En fait surtout deux vu qu'Eliott était déjà un ami mais... c'étais pas normal dans le sens où moi j'avais de l'espoir pour autre mais mes espoirs ne pouvaient se réaliser. Là, je retrouve mon ami comme quand on était en troisième. Proche mais sans arrières pensées. Un je t'aime était de temps en temps échappé mais ça toujours été interprété sous la forme de l'amitié. Mais, mes deux nouveaux amis... Théo qui je pense deviendra très proche et Tifa. Mais je ne sais pas trop comment notre relation va évoluer. Mais revenons à nos moutons. Je donnai un coup de tête en arrière, manière totalement débile d'exprimer mon mécontentement mais je me suis un peu ouvert le crâne, laissant quelques gouttes de sang. Alors que Théo s'était rapproché de moi avec sa guitare, il examina ma tête et vis le sang. C'étais tellement mignon la manière dont il a réagis à moitié en panique. Il ramena un tissu avec de l'eau pour qu'elle se nettoie. Puis se fut au tour d'Eliott de regardé. "Ca va les mecs, je ne suis pas ne sucre non plus". Puis sous les consigne d'Eliott j'enroula la serviette autour de ma tête. Je n'avais pas besoin d'aller aux urgences. "Encore heureux! Pourquoi aller là bas sérieusement. C'est juste une petite égratignure de rien du tout" Devant moi Eliott dit à Théo que j'allais bien. C'est trop chou! Les deux qui s'occupent de cas alors que c'est tellement minime. C'est chou. Puis Eliott nous invita à aller se coucher. D'un côté c'est vrai car il se faisait tard. Je me levai et pris Eliott dans mes bras...

-Bon bah alors je vais dormir. Merci pour cette après midi magique en votre compagnie.

Je lui fis un bisou sur la joue avant de le relâcher et je fit de même avec Théo.

-On se reverra je te le promet, quand tu veux où tu veux. Bisous tout le monde!

[j'ai (enfin!) parler avec Tifa et elle m'a demandé de faire sortir sont perso donc je ne fais rien d'illégal hein ^^] Je rejoins Tifa et nous sommes parties. La vie est injuste. Mais juste dans le couloir après mettre séparé de cette dernière je pris mon portable et envoyai un message à Théo...

En fait non! Je veux qu'on se voit demain. Gros bisous!!!

//Abby et Tifa quitte le RP//
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   Lun 23 Sep - 4:54

L'état d'Abby m'inquiatait vraiment , et oui a force de passer mes jours en isolement je paniquais comme un fou au moindre petit truc de ce genre c'était mon côté protecteur . Heureusement Eliott nous annonca qu'il avait pris un certain nombre de stages médicaux et il pris les choses en main en enroulant une serviette sur la tête d'Abby en cachant ses beaux cheveux bleux .Ensuite le jeune blond me dit que tout allait bien , pff on dirait une maman poule en train de me reconforter j'aurais cru ma mère , mais c'était gentil de sa part j'ai toujours aimé les gens qui savaient coment affronter les situations difficiles , je les admirais , j'admirais leurs volonté , leurs énégie , leurs savoir faire , bref j'admirais ce que je n'ais jamais fait ...Puis finalment il finit par conseiller au filles de partir car c'est vrai qu'il était tard et puis on s'étais pas mal défoulés ( je crois même que je n'avais j'amais fait autant de choses en une journé 0.o ! ) Abby resta quelques secondes d'une sorte paralysé lorsqu'elle me vit avec ma guitarre comme une sorte de révélation , peut être la même que j'avais quelques années au paravant lorsque je photographia en cachette la fille qui me semblait ''la plus belle au monde''.
Finalment Abby se leva serras Eliott dans ses bras lui déposa un bisous sur la joue en le remerciant. Et... elle fit de même avec moi . Je ne revais pas , non pas encore car je n'allais pas tarder à le faire , mais Abby , la belle Abby venait de m'enbrasser sur la joue ?

-Aurevoir les filles , merci pour tout , à bientôt Abby ! Dis-je en souriant (?!?)

puis je me retourna vers Eliott en baillant :

-Piouf ! J'suis crevé ! J'vais mêtre moin pij' !

Je rentra donc dans la salle de bain et m'observa au miroir , j'avais les joues toutes roses , les cheuveux ebourifiés et mes grands yeux verts commencais à ce fermer malgrès mes effort de rester éveillé . Je pasa de l'eau surmon visage puis mis mon pantalon de pijama , je sortis torce-nus , à vrai dire il m'était totalement différent de dormir dans cette chaleur qui était immense comparé au froid d'écosse .J'espère que ce ci ne gène pas Eliott . Oh et puis on est des gars après tout on fait pas des chischis pour cegenre d'affaires ! C'est bizarre comme quoi je suis bien-foutu (sans me vanter ) je ne fais même pas de sport  !Je pris mon portable et répondit au texto d'Abby ,  je ne peux vous cacher que sa me fesait vraiment plaisir de savoir que je la retrouverais demain ...

Moi aussi :) Demain ca me va je crois que je connais un endroit super ou t'enmenner ! ;)


Je m'allonga , il n'y avait pas besoins d'éteindre les lumières ce que je trouve une tache très soulante , heureusement Eliottl'avait fait il y a bien longtemps .

-Bonne nuit !


Je croyais bien m'endormir avant Eliott , mais non je fus le dernier . Je n'arrivais pas à dormir , trop de choses trottaient dans ma tête , peut-être que l'écosse me manquait ? Peut-être que je n'ais pas l'habitude de dormir dans un autre lit ? Peut-être que c'est le décallage oraire ? Je resta une bonne quinzaine de minutes les bras croisés dérière ma nuque , en fixant le toit, dans l'obscurité en attandant une réponse , puis une autre option vins se rajouter :
Peut-être que l'ammour cause de l'insomnie?

//Théo fait dodo (quitte le RP )//Sleeping
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attention chambre atomique ! x)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attention chambre atomique ! x)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Juste une chambre... Jared & Isy... Attention à vos yeux
» Un pot de Chambre, signé Jean Erich René
» Chambre des députés / Fin de Mandat / « Qu’ils partent », soutiennent la société
» Démission de la vice présidente de la Chambre de commerce
» La Chambre Basse veut voler au secours de la population et renvoyer Alexis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampire Knight RPG ! :: En dehors du RP :: Les archives :: Archives du RPG-
Sauter vers: